Mes favoris
Pas de favoris dans votre liste
Trouvez
l'hébergement
qui vous convient:
Hôtels
Appartement ou chalet
Découvrez
notre région
par thématique:
FR DE EN

Poste 10. Maison paysanne

L’ancienne maison paysanne, située en amont de la place, se compose de trois étages où vivait une famille par étage.

La place a été aménagée par l’ancienne commune de Saint-Jean pour accueillir des fêtes et des pièces de théâtre. Les parents et les enfants dormaient dans la même chambre dans deux grands lits, dotés, au-dessous, de couchettes qui étaient sorties pour la nuit. Parfois, plus de dix personnes dormaient dans la même pièce. Certains appartements avaient une petite chambre en plus, mais c’était plutôt rare.

Les vêtements étaient gardés dans des malles. Les crucifix étaient plus nombreux que les armoires. La cuisine était chauffée par un foyer où une marmite pendait à la crémaillère. Un vaisselier, une table et deux bancs artisanaux étaient les meubles de la pièce. Les toilettes se trouvaient à l’extérieur, en plein air.

Les familles vivaient des produits de la terre. Le petit- déjeuner se composait de pain, de fromage et de lait. Au dîner, on mangeait souvent du maïs ou des pommes de terre, quelquefois des pâtes ou du bouilli. Le soir, on avait de la soupe aux légumes ou à l’orge. Quand la maman faisait une tarte aux fruits, c’était un jour de fête. Les magasins, peu nombreux à l’époque, étaient rarement fréquentés, car l’argent manquait souvent.

Au pied de la maison, à gauche, se trouve une ancienne écurie où on gardait autrefois un cochon. Chaque famille en possédait un et le gardait à proximité de la maison d’habitation. Sa viande constituait la base précieuse de l’alimentation familiale.

> Prochain poste
Revenez sur la ruelle principale jusqu’à la maison située en face à gauche.

Documents utiles

Contact

Poste 10. Maison paysanne
3961 Mayoux
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales
OK